Prototype 2
Dispositif de refroidissement utilisant du carbonate de calcium comme corps rayonnant

retour accueil; prototype 1; prototype 2

Il s'agit d'un prototype directement inspiré du dispositif 2 du cas 2.

Voici des vues schématiques du prototype :

Dans le détail, on a :

1) Des réflecteurs 3, 30 et 300 constitués chacun d'une feuille d'aluminium ménagé.

2) Des corps rayonnants plans 1, 10 et 100 constitués de poudre de carbonate de calcium.

3) Un écran en plastique 2 couvre le dispositif et le ferme de manière hermétique : il s'agit d'une feuille de plastique destinée à l'emballage de produits alimentaires.

4) Une paroi isolante 5 est constituée de polystyrène, entourée par une boîte en carton 4.

Placé de nuit sous un ciel dégagé et avec une faible hygrométrie, la température mesurée par une sonde placée au niveau du corps rayonnant 100 s'est stabilisée à une température 9,3 °C plus basse que la température de l'air ambiant.

Une autre sonde placée au niveau du corps rayonnant 10 s'est elle stabilisée à une température 7,3 °C plus basse que la température de l'air ambiant. Et une troisième sonde placée au niveau du corps rayonnant 1 s'est elle stabilisée à une température 6,5 °C plus basse que la température de l'air ambiant. On a donc bien un refroidissement supplémentaire à chaque niveau, conformément à la théorie.

A noter enfin que ce dispositif a été aussi testé avec des plaques en aluminium anodisé comme corps rayonnant, donnant des résultats similaires. Il a aussi été testé avec du papier balnc comme corps rayonnant, mais avec de moins bonnes performances (d'environ 1°C).

retour accueil; prototype 1; prototype 2