Température du sol en fonction de la profondeur

retour aux données sur l'état de l'art concernant les collecteurs de rosée;

La température du sol va être influencée par deux types d'échanges thermiques :

1) Par le réchauffement du à la chaleur dégagée par le centre de la terre. Cette énergie est variable suivant les points du globe, mais en un point donné, elle peut être considérée comme constante dans le temps

2) Par les échanges thermiques avec l'extérieur (convection due au vent, flux radiatifs avec le ciel, ...). Ces apports étant variables en fonction du climat et de la saison.

Cependant, le sol a une grande inertie thermique, de par sa masse et son volume. Si la surface du sol va se réchauffer et se refroidir presque instantanément, les variations de température vont mettre plus de temps à modifier la température du sol plus en profondeur.

Ainsi, l'alternance des jours et des nuits, ou la succession d'une journée ensoleillée avec une journée nuageuse, aura un impact mesurable sur la température de la partie superficielle du sol. Mais n'aura pas d'incidence mesurable sur les parties plus profondes du sol, qui mettant plus longtemps à se réchauffer, ne réagissent qu'à des variations longues de températures.

Ainsi, le réchauffement ou refroidissement du sol provoqué par les changements de saisons se réalise avec un décalage dans le temps et une baisse d'amplitude avec l'accroissement de la profondeur.

Creuser un trou de plusieurs mètres dans le sol permet ainsi d'avoir accès en début de période estivale à une terre qui ne s'est pas encore réchauffée, et a donc un grand écart de température avec l'air extérieur. Ecart qui malheureusement diminue au fur et à mesure de l'avancée de l'été et donc du réchauffement de la terre.

retour aux données sur l'état de l'art concernant les collecteurs de rosée;