Collecteurs de rosée

Sous tous les climats, même les plus arides, il y a toujours une certaine quantité d'humidité dans l'air ; humidité qui peut être récupérée par condensation sous forme de rosée (ou de givre).

Ce site a été créé afin de centraliser les données sur les différents collecteurs de rosée créés ou imaginés par l'homme.

Ceci afin de montrer les possibilités existantes de collecte de la rosée, le plus souvent par des procédés peu onéreux et sans machines sophistiquées, ni consommation de carburants.

N'hésitez donc pas à vous inspirer des exemples ci-dessous pour construire vos propres collecteurs de rosée : c'est la multiplication de ces constructions qui permettra de les faire sortir de la relative indifférence actuelle. Et permettra in fine leur utilisation généralisée, notamment par les populations défavorisées situées dans des zones manquant d'eau potable.

Vous trouverez ici les données que j'ai pu trouver sur l'état de l'art concernant les collecteurs de rosée

Afin d'apporter ma pierre à l'édifice, j'ai réalisé quelques prototypes, dont voici un exemple :

Prototype 1 : dispositif de refroidissement utilisant un réflecteur cylindro-parabolique, procurant un refroidissement d'environ 9°C

Prototype 2 : dispositif de refroidissement utilisant du carbonate de calcium comme corps rayonnant, procurant un refroidissement d'environ 9,3°C